Théâtre, Jeunesse, Entretien, Scènes

Rencontre avec Julia Vidit, nouvelle directrice du CDN

Elle est comédienne, metteuse en scène, créatrice de la compagnie Java Vérité et, depuis le 1er janvier 2021, directrice d’établissement : Julia Vidit vient tout juste de succéder à Michel Didym à la tête du Centre dramatique national - Théâtre de la Manufacture de Nancy.

Publié le

CAN - Qu’est-ce qui vous a attiré dans ce poste ? 

Julia Vidit - L’idée de mener une aventure théâtrale avec une équipe, un lieu, un public, un territoire. Pendant longtemps, j’ai travaillé en compagnie, associée à des scènes labellisées. J’avais envie maintenant d’écrire une histoire sur un temps plus long, avec de nouveaux partenaires et une équipe plus conséquente. Et puis je suis originaire de Nancy, c’est ici que j’ai fondé ma compagnie, donc ça m’a semblé logique d’assouvir cette envie dans la ville où j’ai grandi - d’autant que Nancy est une ville riche culturellement parlant.

CAN - Quels sont vos projets pour le CDN dans ce contexte si particulier ?

J. V. - La période est paradoxale. C’est douloureux et inquiétant mais aussi très enthousiasmant d’avoir le temps de rencontrer l’équipe, de s’arrêter pour réfléchir. Mais je suis évidemment impatiente que l’activité reprenne ! Nous développons deux axes importants : d’abord, la mise en place d’une itinérance artistique - en plus de la saison au Théâtre de la Manufacture - avec, pour les artistes invités, une réelle immersion dans les territoires péri-urbains ou ruraux pour tourner et/ou créer. D’autre part, nous souhaitons ouvrir la programmation au jeune public, avec des spectacles plus visuels, par exemple des marionnettes… Je suis une femme de théâtre avant tout mais pour la jeunesse, il faut ouvrir le champ à la pluridisciplinarité et permettre ainsi de partager plus facilement le plaisir du théâtre en famille.

CAN - De manière plus générale, quelles sont vos ambitions pour le CDN ?

J. V. - J’aimerais qu’il soit un lieu où l’on puisse penser le monde, le rêver, essayer de l’analyser, de le faire raisonner. Un lieu d’échanges, de rencontres autour du monde et de ses complexités. Ça ne sera pas de trop d’avoir un lieu de plus pour le comprendre et l’accepter collectivement. En ce moment, nous sommes dans un climat d’incertitude, pourtant toutes les utopies sont possibles, et le théâtre permet de nous exercer à fabriquer collectivement des alternatives… Preuve que des lieux comme le CDN sont plus que jamais utiles à l’Homme avec un grand H.

Retrouvez les infos et les dernières actualités sur le site du CDN - Théâtre de la Manufacture et la page Facebook.