Scènes

"Êtes-vous amoureux ?" : l'Opéra hors les murs avec NOX#1

Le premier projet du Nancy Opera Xperience est en ligne ! Il s'agit de 12 court-métrages lyriques, filmés dans 12 lieux de la Métropole, racontant 12 histoires d'amour. Ils sont visibles sur le site de l'Opéra national de Lorraine ou sur les lieux de tournage grâce à un QR code. Dans chaque court-métrage, des Nancéiennes et Nancéiens ont répondu à une question quelque peu indiscrète, lancée par la réalisatrice Chloé Kobuta : êtes-vous amoureux ?

Publié le

Le projet "Êtes-vous amoureux ?"

Cette création de l’Opéra national de Lorraine réunit des artistes internationaux invités à exprimer leur regard sur Nancy : la réalisatrice sonore Chloé Kobuta (France), le compositeur Paul Brody (États-Unis) et le metteur en scène Kevin Barz (Allemagne), avec la complicité du metteur en scène David Marton (Hongrie).

De l’été 2019 à l’hiver 2020, Chloé Kobuta a arpenté la ville et enregistré les récits drôles, tristes, tragiques, tendres, passionnés, banals ou extraordinaires de Nancéiennes et Nancéiens dont elle croisait le chemin : oiseaux de nuit qui hantent les rues de la Ville Vieille, octogénaires dansant au parc de la Pépinière, chauffeur de taxi sillonnant les boulevards, vieille dame qui fait ses courses au supermarché ou jeune mère promenant son enfant…

Alors que la crise sanitaire nous a dépossédés de l’espace public, "Êtes-vous amoureux ?" offre en partage des histoires anonymes, scènes de la vie amoureuse qui composent l’opéra d’une ville.

Les courts-métrages du projet "Êtes-vous amoureux ?" sont disponibles sur le site de l'Opéra national de Lorraine. Vous pouvez y retrouver la carte interactive qui permet de lire chaque court-métrage sur place grâce à votre smartphone.

3 questions à Chloé Kobuta 

Pour créer "Êtes-vous amoureux ?", le premier chapitre du Nancy Opera Xperience, Chloé Kobuta a recueilli petites et grandes confidences auprès des habitants de Nancy... sur l’Amour avec un grand A ! La créatrice sonore, podcasteuse, productrice radio et « ébruiteuse d’histoires » revient pour nous sur le processus de création de ce projet digital et gratuit.

CAN - Pourquoi utiliser des témoignages comme base d’écriture ?

Chloé Kobuta - L’idée était de faire le portrait d’une ville et de ses habitants en parlant d’amour. Et à Nancy, il y a de l’opéra dans l’ordinaire : le territoire intime à conquérir est merveilleux ! Avec le compositeur Paul Brody, nous sommes partis à la rencontre de personnalités complètement au hasard : des personnes âgées dans un thé dansant, des jeunes, des amoureux et des cœurs brisés, des cœurs d’artichauts, des éconduits, des revenus de l’amour, des gens en « rehab »… On voulait un maximum de regards différents sur l’amour - sans pour autant tomber dans l’étude sociologique, ni le sensationnalisme ou le micro-trottoir façon « holp-up de l’intime » comme on peut le voir à la télévision.

CAN - Comment avez-vous fait de ces confidences un « opéra-interview » ? 

C. K. - Déjà, il a fallu faire un choix dans ces histoires. Nous avions vécu plus d’une cinquantaine de belles rencontres et seulement quelques unes allaient être mises en scène. Ensuite, nous avons voulu rester au plus proche du réel en conservant les hésitations, les accidents de grammaire, les fourche-langues, les accents, les expressions locales… C’est pour cela que le terme « d’opéra documentaire » nous est très cher, car encore une fois, nous n’avons pas mis d’artifices. Paul Brady dirait même qu’il a conservé dans sa composition les notes de musique que les gens faisaient en s’exprimant.

CAN - Pourquoi installer ces dispositifs dans des lieux insolites comme un parking ?

C. K. - Pour s’adapter à la situation actuelle, ce projet a eu mille visages, mais dès le départ, nous ne voulions pas en faire quelque chose que l’on reçoit sans rien faire assis sur une chaise. Il devait vivre dans des lieux de passages, des endroits que l’on traverse, où les histoires se percutent. L’avoir filmé dans la rue et le découvrir dans la rue… Finalement, je trouve qu’il a désormais la forme la plus délicieuse et la plus cohérente qui soit.