Culture, Relations internationales

CORONACIRCUS

Un dialogue lexical entre collégiens de Nancy et Karlsruhe initié par la Stiftung CCFA Karlsruhe pour fêter la Journée franco-allemande 2021.

Publié le

Exposition en vitrine conçue par le cinéaste Matthieu Dibelius avec plus de deux cents collégiens à Karlsruhe, à Nancy et dans les Vosges 

Du 11 au 26 février 2021
Vitrine du Regierungspräsidium Karlsruhe au Rondellplatz
visible en permanence

Découvrez un court extrait de l'installation vidéo de Matthieu Dibelius.

Conçu par le cinéaste Matthieu Dibelius, ce projet rend compte d’une recherche effectuée par plus de deux cents collégiens à Karlsruhe, à Nancy et dans les Vosges. La pandémie a débarqué dans nos vies avec un champ lexical inédit. Nous avons proposé aux participants de transgresser le prêt-à-parler imposé, afin de retrouver le pouvoir des échanges symboliques. En se réappropriant le jargon de la COVID, les élèves ont improvisé des dessins et des vidéos : autant d‘idées stimulantes que d‘exemples de non-conformisme.  

Les élèves participant à ce projet, se sont documentés sur la création d‘un nouveau champs lexical en français et en allemand, comme "masqué", "check du coude“, "Paranovirus" et même parfois des jurons comme "Conarovirus".

Les ateliers ont permis aux élèves de présenter leurs découvertes à travers des dessins et des vidéos. À partir de ces productions, Matthieu Dibelius a créé un film qui sera présenté et visible pour la première fois dans la vitrine du Regierungspräsidium de Karlsruhe.

Une occasion pour les villes jumelles de Karlsruhe et Nancy de rester en contact et de mettre en avant les jeunes, dont les vies ont été fortement impactées par la pandémie. 

Les écoles participantes :

  • Nancy : Collège La Craffe, Collège Saint-Léon IX, Collège René Nicklès
  • Vosges : Collège Jean Rostand (Châtenois) 
  • Karlsruhe : Fichte-Gymnasium, Friedrich-List-Schule, Lessing-Gymnasium

Pour plus d’informations :

CORONACIRCUS - version longue